Qui n’est pas passé par un recrutement ? Si ce n’est pas encore le cas, ce le sera surement bientôt, sinon, vous avez de la chance. C’est une sacrée épreuve, elle peut nous désespérer quand on échoue ou que l’on stagne et nous faire pousser des ailes lorsque cela s’avère positif. Le recrutement est forcément le début de quelque chose de nouveau. Oui on est stressé par moments, sur de soi, mais c’est fou à quel point on peut être déstabilisé en une phrase, un mot. Après 5 jobs étudiants différents, 6 stages, 3 ans d’alternances, un CDD et aujourd’hui un VIE, des recherches d’emplois et des entretiens de motivation j’en ai fait. Non, je ne suis pas une experte, mais cela a toujours marché pour moi, alors pourquoi ne pas vous présenter mon expérience et vous apportez mes conseils ?

Cet article est en quatre parties : le CV, la lettre de motivation, les recherches d’emplois et l’entretien.

 

 

LE CV

Première étape dans la recherche d’emploi et le recrutement c’est le CV. Un recruteur passe 30 secondes en moyenne sur un CV. Donc 10 secondes pour convaincre, cela demande un document, clair et précis.

Un CV doit être simple, structuré et esthétique, il doit tenir sur une seule et unique page A4. Dans certains domaines, d’autres formats peuvent être utilisées, dans ce cas, à votre imagination ! Il y a des informations et éléments indispensables à mettre dans un CV :

– La photo. Il y a souvent un tas de débat autour de la photo, oui c’est discriminatoire et bien entendu je suis contre la discrimination mais vous multipliez vos chances d’être retenu par 10 si vous mettez une photo.

– Nom, prénom et coordonnés. Basic, cela coule de source pour tout le monde. Concernant les coordonnées, bien entendu, les traditionnelles doivent être présent : adresse e-mail et téléphone, mais dans certains domaines comme la filière digitale vous pouvez ajouter les réseaux sociaux. Attention tout de même à ce qu’ils soient complétés et propres, donc bien les vérifier avant. Concernant votre adresse postale, je pense qu’aujourd’hui, mettre l’adresse postale complète n’est pas pertinent, une localisation (ville, village, commune, arrondissement) suffit. Si le recruteur a besoin de vous envoyer un courrier, il vous demandera de toute manière votre adresse postale et ne ressortira pas votre CV pour cela.

– Titre. C’est important de mettre un titre à votre CV, soit votre poste actuel, soit votre statut (étudiante en…, future étudiante en…). Le but n’est pas de surcharger votre document mais d’être cohérent et professionnel.

– Formations et diplômes. Premier exercice de tri. Pour ceux ou celle pour qui cela se pose, même si vous avez fait un tas de formations ou obtenu un tas de diplômes, il faut mettre sur votre CV, les plus pertinents pour le poste recherché. Le but étant de faire un CV qualitatif. C’est important de mettre ces diplômes et formations du plus récent au plus ancien. C’est bien d’en mettre 5 maximum, sauf si cela est vraiment très pertinent.

– Les compétences. Informatique, linguistique, managériales… Vous pouvez catégoriser vos compétences, le tout, c’est que les compétences évoquées sont pertinentes avec le poste recherché.  C’est bien de rendre cette partie visuelle, cela est plus judicieux pour la compréhension de votre niveau en un coup d’oeil.

– Les centres d’intérêt. Partie importante, car souvent évoqué lors des entretiens, il ne faut pas inventer. On va vous poser des questions dessus, ou seulement l’évoquer sauf qu’un centre d’intérêt qui n’est pas le votre se voit dès la première phrase. Sport, média, art ? Vous mettez ce que vous aimez et sur quoi vous pouvez échanger. Cette catégorie est un plus sur votre personnalité, souvent cela peut que vous faire gagner des points mais très rarement vous en faire perdre, sauf si vous ne mettez rien.

– Les expériences professionnelles. Le véritable boulot, il est ici. Des choses vous en avez faite, surement beaucoup. Mais il faut faire du tri. Je vous recommande de mettre 5 ou 6 expériences maximum. Si vous en mettez plus, vous n’aurez pas la place de les détailler. Elles doivent être présentées de la plus récente à la plus ancienne. Ne mettez pas un poste qui date de plus de 7 ans, cela est trop lointain, mettez les expériences pertinentes pour le poste recherché, le but du CV n’est pas de présenter tout ce que vous avez fait, mais ce que vous avait fait qui est important pour votre futur poste. N’oubliez pas de mettre : le titre du poste, la date, l’entreprise, les missions que vous avez effectuées. Pas besoin d’écrire une dissertation, des tirets suffisent et résumer une mission en 2-3 lignes suffit. Je vous conseille de mettre 5 missions maximum par expérience. Choisissez bien vos mots, c’est important et ne mettez pas de superflux, cela va surcharger votre CV et l’employeur n’aura pas envie d’approfondir.

Les objectifs du curriculum vitae sont d’informer et de prouver. Informer le recruteur de votre parcours professionnel et de prouver votre professionnalisme et votre capacité à trier et synthétiser des informations. En un coup d’oeil on doit savoir où vous en êtes et ce que vous savez faire. Faite le test lorsque vous créez votre CV, faite trois pas en arrière et regardez ce qui est frappant sur votre document. Vous verrez que ce n’est pas forcément les informations que vous aviez prévu de mettre en avant.

Le desing du CV, il est propre à vous même, mais il faut faire des efforts. Il existe aujourd’hui des tas de Templates de CV en ligne mais également sur Word, Pages ou Publisher. Pas besoin de faire une oeuvre d’art, mais faites sortir votre CV du lot, un documents beau a 3 fois plus de chance d’être lu, cela vaut le coup quand même. Voici des idées de templates que j’ai créés pour moi ou des amis, ce sont des images, si vous souhaitez les templates, demandez moi ! Ces templates sont, simple mais ils sortent du lot dans une masse de CV, ils sont crédibles et en adéquation avec des projets professionnels.

Les +

– une phrase de présentation, comme dans les CV américains, cela apporte un fil conducteur à votre document.

– QR Code Linkedin ou autres, c’est à la mode et donne une attractivité à votre document.

– Logo de vos certifications où des entreprises, visuellement cela apporte quelque chose de plus. Pour les entreprises, mettez les, si les entreprises sont connues, sinon, cela est moins impactant, si vous le mettez pour une entreprise mettez le pour toutes.

 

 

 

LA LETTRE DE MOTIVATION

La lettre de motivation doit tenir sur une seule page A4. Elle doit apporter des informations complémentaires à votre CV, être en adéquation avec votre projet professionnel et le poste visé. Je n’ai jamais fait une lettre de motivation où je lance des fleurs à l’entreprise, cependant ma lettre de motivation montre indirectement que l’entreprise visée est en adéquation avec les expériences passées et le chemin futur, donc cela coule de source. Libre à chacun de construire sa lettre de la manière qu’il veut, voici le plan que moi je suis, il est simple et pour l’instant il fait effet.

Objet. Je mets toujours un objet dans ma lettre de motivation, il permet de rappeler le poste pour lequel vous postulez avant référence si il y a ou si c’est une candidature spontanée, une demande de stage, ou autres, bref, ça annonce la couleur.

– Généralement je commence ma lettre de motivation par « Actuellement… » cela pose le context. Ce premier paragraphe expose ce que je fais actuellement, ce que je recherche et ce que j’attends. Je mets donc mon poste ou mon statut, le poste que je cherche et j’annonce ma candidature.

Le second paragraphe montre la cohérence de mon parcours professionnel : ce que j’ai fait comme étude, les postes que j’ai eu, stages, alternances,… bref, comment j’en suis arrivée là.

Troisième paragraphe, montre mes compétences, grâce à toutes mes expériences, aujourd’hui je suis capable de faire quoi ? On peut catégoriser, pour ma part je fais une phrase sur les compétences stratégiques et une autre sur les compétences opérationnelles.

– On n’oublie pas les formules de politesse, n’en faites pas trop non plus, restez égal à vous même. Si vous connaissez la personne à qui vous allez envoyer votre lettre de motivation, mettez le, cela est plus personnel et donc plus impactant.

Les objectifs de la lettre de motivation sont de prouver au recruteur que vous avez votre place à l’étape des entretiens et dans le poste pour lequel vous postulez. Encore une fois, cela ne sert à rien d’en faire trop, il faut que la lettre de motivation vous reflète, il faut que, si vous arrivez devant le recruteur, on sache laquelle est votre lettre de motivation. Faites relire votre lettre, il faut qu’elle soit irréprochable au niveau de l’orthographe, c’est très important car c’est rédhibitoire. Ne prenez pas de lettre toute faite trouvée sur internet, cela se voit rapidement et ce n’est pas très bien vu auprès des recruteurs.

Le design de votre lettre doit être clair et épuré. Je vous conseille de faire un rappel avec votre CV. Cela apporte un coup de pouce et une adéquation totale de votre candidature. Très peu de personnes le font du coup cela vous fait sortir du lot très rapidement. Donner envie au recruteur de lire vos documents. Voici donc des designs de lettre de motivation, en adéquation avec les templates de CV présentés au dessus.

Les +

– Une signature manuscrite (scanner et insérer informatiquement) ou une police manuscrite. Cela remplace la lettre de motivation écrite à la main mais apporte une touche personnelle.

– Mettre en gras les mots importants, cela les fait ressortir et quand le recruteur survol votre lettre de motivation il retient les mots en gras.

 

 

 

LES RECHERCHES

Une fois votre CV et votre lettre de motivation faite, laissez les ouvertes car vous allez sûrement les adapter en fonction de vos recherches.

Il faut savoir que sur le marché de l’emploi, les offres visibles ne représentent que 30% des postes à pourvoir. Cela veut donc dire que la majorité des postes n’ont pas d’annonces, donc répondre à des annonces c’est bien, mais on peut aller plus loin.

Concernant tout d’abord, le ciblage. Sachez avant tout quel poste vous recherchez, il peut y avoir plusieurs métiers. Puis, le type d’entreprise, là aussi il peut y avoir plusieurs types. Le tout c’est de savoir ou on veut aller, cela est important pour cadrer vos recherches et paraitre organisé et professionnel. Je vous conseille, tout au long de votre processus d’embauche de tenir un tableau de recherche, c’est important et vous saurez ou vous en êtes.

Les sites de recherches d’emploi. Il existe des tas de sites et même d’application mobile pour chercher le poste de vos rêves. Je vais donc vous donner ceux ou j’ai eu le plus de réponse. En outre cela, il existe énormément de site spécialisés par domaines, donc renseignez-vous bien.

Indeed. C’est le site où j’ai eu le plus de réponse. Pour pouvoir postuler en ligne vous pouvez télécharger un seul et unique document mais qui ne doit pas dépasser une certaine taille. Donc pour pouvoir postuler en ligne et envoyer CV + lettre de motivation comme c’est souvent demandé, je vous conseille l’outil en ligne ILOVEPDF.COM. Cet outil vous permettra de fusionner vos deux documents pour en faire qu’un mais également de compresser ce document afin qu’il soit à la taille demandé. C’est simple, rapide et gratuit, bref, on met cet outil dans nos favoris.

Le bon coin. Il ne faut jamais rien sous estimer. Je ne m’y étais jamais penché pour une recherche d’emploi et pourtant, j’ai eu pas mal de réponse.

Monster. Même chose que Indeed, il y a vraiment un tas d’emplois et d’entreprise, c’est incroyable. Les deux sites sont enfaite des plateformes qui regroupe des offres d’emploi de plusieurs autres sites, bref, il y en beaucoup, vraiment beaucoup.

Linkedin. Ce site fourmille d’offres d’emploi, mais l’approche est différente.

Comme je le disais plus haut, il y a beaucoup d’offres d’emploi mais elles ne représentent qu’une petite part des postes à pourvoir. Afin de déclencher ce marché caché, il y a les réseaux sociaux professionnels : Linkedin et Viadéo. Il est très important d’avoir un profil complété, cohérent et identique sur ces deux sites. Les recruteurs regardent et cherchent des profils sur ces sites. Je vous conseille donc de prendre le temps d’apparaitre de manière professionnelle sur ces plateformes, de renseigner le maximum d’informations (compétences, expérience professionnelle,…). Il faut aussi que vous activiez votre réseau professionnel. Sur le long terme, il faudra garder ce réseau actif afin de ne pas avoir à tous recommencer à 0 lors de la prochaine recherche d’emploi. Grâce à votre profil vous aurez donc accès à une base d’offres d’emploi et à un nombre incalculable de profils de professionnels et d’entreprises. Ne négligez jamais votre réseau, il peut peut-être vous aider.

Puis, il y a les candidatures spontanées. Je n’ai pas eu énormément de retombé, mais j’en ai eu quand même, puis il suffit d’une seule réponse après tout ! Alors, je vous conseille de bien vous renseigner sur l’entreprise pour prouver votre double motivation pour candidater. Donc après avoir trouvé le mail du service recrutement et du nom de la personne à qui vous voulez vous adresser, c’est parti pour envoyer un e-mail. J’ai eu beaucoup de mal et ai mis beaucoup de temps pour rédiger l’email de candidature spontanée. Voici donc les informations que j’ai mises dedans.

Dans un premier temps j’ai expliqué mon statut actuel, mon poste, en 2 lignes. Puis ce que je cherche et pourquoi. Puis j’annonce qu’en pièce jointe il y a mon CV ainsi que ma lettre de motivation. Et on n’oublie pas les formules de politesse. Et bien entendu, on corrige toutes les fautes d’orthographe.

Les + :

– Tenir un tableur Excel

– Relancer les entreprises par téléphone s’il n’y a aucune réponse de leur part suite à une candidature sur offre d’emploi

– Poster une annonce de recherche de poste sur les réseaux sociaux professionnels

 

L’ENTRETIEN

Si vous lisez ce paragraphe, j’espère que c’est par ce que vous venez de décrocher un entretien. Après un échange de mail, c’est parti pour rencontrer le recruteur. N’oubliez pas que si vous vous retrouvez à un entretien c’est que -si le recrutement a été bien fait- votre profil intéresse l’entreprise. N’oubliez pas non plus que le recrutement c’est un échange à double sens. Oui, vous voulez obtenir le poste donc vous devez convaincre, mais le recruteur doit aussi vous convaincre que le poste est bien. Souvent, les chercheurs d’emploi n’ont pas le choix donc se jettent sur le premier emploi, ils ont l’impression qu’ils n’ont pas le luxe de dire non. Mais n’en soyez pas si sur, sinon, vous risquez de vous retrouver dans un poste qui ne vous correspond pas.

Je vois déjà venir les commentaires comme quoi on n’a pas le choix, quand on n’a pas d’argent, etc, etc. Oui je suis d’accord, mais il faut faire la part des choses entre accepter un poste pour le salaire, car on n’a pas le choix, donc un poste qui selon moi doit être temporaire, et un poste que vous choisissez par ce que c’est ce que vous voulez faire et que vous être qualifié pour le poste.

Donc, l’entretien. Bien entendu, il y a l’apparence. j’ai déjà fait passer des entretiens où les personnes viennent habiller n’importe comment, ou n’étaient pas coiffé du tout. Ce n’est vraiment pas agréable, c’est comme si en face de vous, vous aviez un recruteur débraillé et pas douché. Est-ce que vous auriez envie de travailler dans cette entreprise ?

Pour un entretien, je vous suggère donc de rester sobre. Pour le bas, un pantalon noir, si possible pas un jean, bien entendu, propre, pas troué. En haut, un haut blanc, préférer une chemise où en tout cas, un haut habillé qui cache les épaules. Pas de haut transparent, ou qui laisse apparaitre votre ventre, ou votre décolleté. Concernant les chaussures, si c’est en été, les chaussures ouvertes ne sont pas dérangeantes, à condition que la manucure soit impeccable. Sinon, des chaussures noires fermées, pas de baskets. Si vous êtes à l’aise dans des escarpins et qu’ils vous mettent en valeur, allez-y ! Soyez professionnel, il n’y a pas de piège, pour un entretien il faut se préparer. Si c’est en hiver, une petite veste de blazer est bien. Si c’est l’été est qu’il fait très chaud, n’en faites pas trop, il faut quand même que vous soyez à l’aise.

Durant l’entretien, n’ayez pas peur de prendre un carnet et un stylo pour prendre des notes, cela est bien vu, et le recruteur peut vous donner énormément d’informations importantes pour le futur poste. Le but n’est pas de vous pénaliser, mais plutôt écrire les mots-clés qui vous semblent importants. Vous pouvez également, écrire en amont, les questions que vous souhaitez poser au recruteur, vous ne pouvez pas toutes les retenir, et avec le stress on n’oublie pas mal de choses, donc un petit coup d’oeil sur le carnet et ça repars.

Il y a des questions, en entretien, qui reviennent régulièrement, et même si elles ne sont pas toutes tournées de la même façon, la préparation de leurs réponses est indispensable. Les réponses dépendent vraiment de vous, restez, encore une fois, égal à vous-même.

– Pourquoi vous et pas quelqu’un d’autre ?

– Quels sont vos principaux défauts ?

– Arrivez vous à dire non ?

– Quels sont vos lectures ou films actuels ?

– Ou vous voyez vous dans 5 ans ?

– Quels hobbies avez vous ? Sports ? Culture ?…

 

J’espère que cet article vous à aider où va vous aider. J’ai essayé de le rendre le plus complet possible. Si vous avez des suggestions ou d’autres conseils, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Bonne chance !

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer